Evidence Classics

Discography

Dufay: Le Prince d’amours

19,00 € Ajouter CD au Panier / Add CD to cart

 

Ensemble Gilles Binchois
Dominique Vellard direction

Guillaume Dufay

1. Par droit je puis bien complaindre et gemir
2. Dona gentile, bella come l’oro
3. Belle, que vous ay je mesfait
4. Les douleurs dont me prends tel somme
5. L’alta belleza
6. Je ne suy plus tel que souloye
7. Adieu m’amour, adieu ma joye
8. He compaignons, resvelons
9. Ce moy de may soyons lies et joyeux
10. Estrinez moy, je vous estrineray
11. Ce jour le doibt, aussi fait la saison
12. Ne je ne dors, ne je ne veille
13. Resvelons nous, resvelons amoureux / Alons ent bien tos au may
14. Pour l’amour de ma doulce amye
15. Mille bonjours je vous presente
16. En triumphant de Cruel Dueil
17. Adyeu, quitte le demeurant
18. Je me complains piteusement
19. Franc cuer gentil
20. Mon chier amy, qu’avés vous empensé

Dans les cours du XVe siècle, la musique est une compagne quotidienne ; la chanson est le plaisir de tous les jours, elle véhicule la poésie, exprime les passions, remédie à la douleur, sublime la richesse des rapports amoureux par la maîtrise et le raffinement de ses moyens. La chanson est peut-être la forme musicale où Dufay, pourtant homme d’Église, a pu exprimer au mieux son immense talent. Ses 80 chansons offrent une grande diversité, ce qui permet d’appréhender la constante évolution de l’esthétique du genre. Tout au long de celle-ci, Dufay se place, parmi ses pairs, en maître absolu, par la perfection de son écriture et l’intensité de son expression, enrichissant l’histoire de la musique d’une œuvre magistrale qui dépasse les frontières stylistiques et temporelles.

L’ensemble Gilles Binchois sélectionne ici 20 chansons dans lequel l’amour courtois trouve son expression la plus éloquente et raffinée.

*

In the courts of the 15th century, music was a constant companion; the chanson was a daily pleasure, it was a vehicle for poetry, expressed passions, was a remedy for pain, and sublimated the richness of amorous relationships with its mastery and the refinement of its means. The chanson was perhaps the musical form in which Dufay, despite being a man of the Church, best expressed his immense talent. His 80 chansons show great diversity, enabling us to appreciate the constant evolution of the aesthetic of the genre. Throughout this evolution, Dufay was always seen as an absolute master among his peers, owing to the perfection of his writing and its intense expressivity, and enriched the history of music with a masterly oeuvre that went far beyond the stylistic boundaries of the time.

The Ensemble Gilles Binchois chose to record 20 of Dufay’s chansons in which courtly love finds its most beautiful expression and refinement.