Evidence Classics

Blog

Marie Ythier – Le geste augmenté for cello solo & electronics

Photo Marie Ythier 3

Marie Ythier – Le geste augmenté for cello solo & electronics Ce disque présentant des pièces singulières, novatrices, intenses et poétiques met à l’honneur la jeune création contemporaine (Alireza Farhang, Antonio Juan-Marcos, Aurélien Maestracci, Vittorio Montalti, Nuria Gimenez Comas et Jean-François Ducher). C’est la rencontre magique entre l’interprète et le compositeur.[…]

XVIII-21, Le Baroque Nomade direction Jean-Christophe Frisch

Photo Ensemble XVIII-21 Le Baroque Nomade

Melothesia Æthiopica, le nouvel enregistrement de l’ensemble XVIII-21, Le Baroque Nomade dirigé par Jean-Christophe Frisch disponible le 2 octobre ! Pourrait-on imaginer qu’un orgue, parti de Lisbonne autour de 1600 a été transporté par bateau et à dos de chameau jusqu’au fin fond de l’Abyssinie ? Que les violes de gambe[…]

Gabriel Tchalik enregistre Boris Tishchenko !

g tchalik photo6

Gabriel Tchalik enregistre actuellement en première mondiale les œuvres pour violon du compositeur Boris Tishchenko (élève de Dmitri Chostakovitch). Sortie prévue en juin 2015. Itw sur Boris Tishchenko 1 Itw sur Boris Tishchenko 2 Itw sur Boris Tishchenko 3 Itw sur Boris Tishchenko 4 Itw sur Boris Tishchenko 5 Itw sur[…]

Concert monographique d’œuvres de Laurent Lefrançois à Radio France

Photo Laurent Lefrançois enregistrement

Mardi 13 janvier 2015 à 20h00 Maison de la radio – Studio 106  – Paris http://www.maisondelaradio.fr/evenement/emission-en-public/laurent-lefrancois-une-monographie Laurent Lefrançois : 1. Sextuor mixte pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle et piano  Magali Mosnier, flûte  Paul Meyer, clarnette  Arnaud Vallin, violon  Dominique Lobet, alto  Jean-Philippe Martignoni, violoncelle  Cyril Guillotin, piano  2. Les visages, trois pièces pour piano  Cyril Guillotin, piano 3. Toccata[…]

Récompense 5 de Diapason pour les 24 Caprices de Locatelli

COVER EVCD002 LOCATELLI site

« Gabriel Tchalik a cette capacité à injecter dans les moments arides un charme hypnotique, touchant par instants à la plus indicible poésie.  L’heure et quart s’écoule en un instant, le temps d’un rêve. » 5 de Diapason Roger-Claude Travers – Diapason Magazine (sept 2014)