Evidence Classics

Discography

Matriochka

evcd063-3000

15,00 € Ajouter CD au Panier / Add CD to cart

Alexandra Luiceanu, harpe

XENIA ERDELY (1878-1971)
1. Prélude

MILI BALAKIREV (1837-1910)
2. L’Alouette *

EKATERINA WALTER-KÜNE (1870-1930)
3. Fantaisie sur « Eugène Onéguine » de Tchaïkovski

MIKHAÏL GLINKA (1804-1857)
4. Nocturne « La Séparation » *

SERGEI PROKOFIEV (1891-1953)
5. Prélude en ut, op. 12 no 7

FRANZ LISZT (1811-1886)
6. Le Rossignol, S250/1 **

MODEST MOUSSORGSKI (1839-1881)
7. Une Larme, op. 70 no 18 *

SERGEI RACHMANINOFF (1873-1953)
8. Élégie, op. 3 no 1 *

MIKHAÏL IPPOLITOV-IVANOV (1859-1935)
9. Nocturne

ALBERT ZABEL (1834-1910)
10. Marguerite douloureuse au rouet, op. 26 no 2 3’27
11. Fantaisie sur « Faust » de Gounod, op. 12

* transcription Alexandra Luiceanu ** transcription Henriette Renié

***

Pour son premier disque solo, la jeune harpiste Alexandra Luiceanu a conçu un programme russe et romantique qui fait écho à ses racines. Dans cet hommage à l’enfance qu’on laisse derrière soi, la musique résonne comme une réminiscence, celle de la langue d’avant, présente et comprise depuis toujours. Empreint de ce fascinant mystère, cet enregistrement intitulé Matriochka égrène les visages de la Russie romantique : le sourire triste de Moussorgski, l’intensité douloureuse de Rachmaninoff, la volupté d’Erdely, ou encore la tendresse d’Ivanov. La variété de leurs œuvres s’anime grâce à la richesse sonore de la harpe.

Comme des poupées gigognes qu’elle nous dévoile les unes après les autres, Alexandra Luiceanu décline les nombreuses facettes de l’âme russe devenue musique. Sa maîtrise technique fait résonner avec un charme naturel des pièces virtuoses originales et des transcriptions. Et s’effaçant derrière la musique, elle se fait humblement poésie.